MRD/Twitter

MRD/Facebook

 Article 1er : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts un parti politique dénommé : « Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement (MRD). »

Le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement est une association de droit djiboutien à but non lucratif.

Le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement a pour but de rassembler tous les Djiboutiennes et Djiboutiens décidés à remplir leurs devoirs envers la Nation, et à exercer leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels dans le respect de la Constitution, de la Loi n°1/AN/92/2èL du 15 septembre 1992 relative aux partis politiques ainsi que dans le respect de la souveraineté nationale et de la démocratie. Il œuvrera à la concorde nationale et au développement du pays dans le cadre démocratique d’un Etat de droit.

Le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement concourt pacifiquement et démocratiquement à l'expression du suffrage universel.

Le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement s'engage formellement à ne porter atteinte ni à la sécurité et à l'ordre public, ni aux droits et libertés individuels et collectifs, et à ne pas utiliser ses moyens pour mettre sur pied une organisation militaire ou paramilitaire.

A vocation résolument nationale, le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement s'interdit de s'identifier à une race, une ethnie, un sexe, une religion, une secte, une langue ou une région.

Le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement s'inspire des principes de fraternité, de tolérance, de justice et de solidarité, dans la promotion du progrès économique et social des citoyens.

Il entend s'attacher à la suppression des privilèges que ne justifient ni le rendement au travail, ni le talent, ni le service rendu au pays.

Il s’emploiera à la formation civique de ses militants et à la lutte contre l'analphabétisme.

Le Mouvement pour le Renouveau Démocratique et le Développement s'engage à mener une politique fondée sur le respect de la souveraineté du peuple et de l'indépendance nationale. Il se propose de promouvoir une politique de non-immixtion dans les affaires des pays tiers, de solidarité inter-africaine, inter-arabe et inter-francophone.

L'emblème et le drapeau du parti sont composés d'une embarcation à voile voguant avec confiance sur l’eau.

 

Article 2: L'adhésion est constatée par le Parti sur demande de la Fédération de District (ou de région) ou d'Arrondissement (FDA) à laquelle le Parti peut déléguer ce pouvoir.

Cette adhésion est exclusive de toute inscription ou affiliation à un autre parti ou groupement politique.

Toute adhésion d’un ou plusieurs membres du Parti à toute autre formation ou groupement politiques, entraîne la cessation de l'adhésion au Parti. La cessation est constatée par le Conseil National, et communiquée à la Fédération concernée.

 

Article 3 : Les Fédérations de Districts (ou de régions) et d'Arrondissements sont constituées à l'Intérieur du pays par les sections des Districts (ou des régions) et à Djibouti-ville par les sections des Arrondissements. Il ne peut exister plus d'une Fédération par District (ou par région). Cependant, le District (ou la région) de Djibouti peut former des Fédérations d'Arrondissement.

Les sections sont constituées dans le cadre du District (ou de la région) ou de l'Arrondissement de la ville de Djibouti par les adhérents du Parti.

Les sections peuvent être créées en tout point du District (ou de la région), ou de l'Arrondissement dans la ville de Djibouti, par 40 adhérents ou plus.

Les sections sont convoquées aux réunions de la Fédération de District (ou de région) ou d'Arrondissement, qui se réunissent obligatoirement dans les cinquante (50) jours qui précèdent chaque Congrès national. Au cours de cette réunion, la délégation de la Fédération au Congrès sera désignée.

 

Article 4: Seuls sont considérés comme membres au Parti les adhérents ayant rempli un formulaire d'adhésion, acquitté la cotisation de l'année en cours, et reçu la carte correspondante.

Nul ne peut avoir plus d'une carte du Parti, ni faire partie de plus d'une Section. Nul n'est adhérent au Parti en dehors d'une section.

 

Nul ne peut se prévaloir de la qualité de membre du Parti, ni se servir du nom du Parti, s'il n'est adhérent ou à jour de ses cotisations.

 Article 5: Se réunissent tous les deux (2) ans, en Congrès dans la ville désignée par le Conseil National :

          - Les membres titulaires du Conseil National

          - Les membres des Comités Nationaux

          - Les délégués des Fédérations de Districts (ou de régions) et d'Arrondissements, à raison de trois (3) délégués par fédération, et d'un délégué pour 80 adhérents à partir de 150 adhérents.

          - Le rédacteur en chef des publications du Parti

Les personnes ci-dessus visées prennent le titre de "Membre du Congrès du Parti" pour les deux (2) années suivantes. Elles doivent être porteuses de la carte du Parti pour l'année en cours.

 

Article 6: Des congrès extraordinaires pourront être convoqués par le Bureau National du Parti. Ces congrès devront être obligatoirement convoqués dans un délai de 35 jours à la demande du Conseil National ou de 6 fédérations de district (ou de région) et d'arrondissement.

 

Article 7 : Le Bureau National établit l'ordre du jour du Congrès, et en fixe le règlement. Il désigne les rapporteurs, et assure l'envoi, un mois au moins avant la date du Congrès, des pré-rapports aux fédérations de district et d'arrondissement.

Les Présidents et Secrétaires des fédérations de districts (ou de régions) et d'arrondissements se réunissent obligatoirement en conférence aux lieux et heures fixés par le Président du Parti avant chaque Congrès national.

Cette conférence désigne la Commission des résolutions au Congrès. Elle est chargée de préparer et de présenter les textes soumis au Congrès.

Le Congrès a seul qualité pour décider des principes du Parti, et de la révision de ses statuts.

En matière de discipline, le congrès juge souverainement, et en dernier ressort.

 

 Article 8: Les responsables des fédérations de districts (ou de régions) et d'arrondissements doivent faire parvenir un mois avant chaque congrès, une liste de mise à jour du Bureau de la fédération du district (ou de la région) et de l'arrondissement, des comités des sections, et des parlementaires du parti.

La commission de vérification des pouvoirs est composée de 7 membres : Présidents ou Secrétaires des fédérations de districts (ou de régions) et d'arrondissements choisis par tirage au sort. Les membres de cette commission ne seront pas désignés parmi les membres du Bureau National.

12 jours avant chaque Congrès, la Commission de vérification des pouvoirs se réunit en vue de dresser, sur la base des cartes délivrées l'année en cours, la liste des "Membres du Congrès du Parti". Elle communique cette liste au Bureau National, et veille à ce qu'elle soit affichée pendant le Congrès.

La Commission de vérification des pouvoirs poursuit sa mission de contrôle jusqu'à la fin du Congrès.

 

Article 9 : Au congrès les votes ont lieu selon l'une des procédures suivantes :

1- A main levée, chaque délégué présentant sa carte au moment du vote,

2- Par assis et levés, lorsque le président de séance estime qu'il y a doute,

3- Par bulletins secrets sur la demande écrite d'au moins 6 présidents de fédérations de districts (ou de régions) et d'arrondissements.

Les pouvoirs ne peuvent être délégués qu'entre membres d'une même fédération.

Aucun membre présent au Congrès ne peut détenir plus de deux (2) pouvoirs.

 

Article 10 : Ne peuvent être "Membres du Congrès du Parti" que les adhérents du Parti depuis au moins deux (2) ans, sauf dérogation accordée par le Conseil National.

 Article 16 : Le Président du parti est élu pour 4 ans par le Congrès. Il est rééligible.

 

Article 17: Le Président est assisté d'un Bureau National choisi parmi les "Membres du Congrès du parti", adhérents au Parti depuis au moins deux ans, sauf dérogation du Conseil National, et dont la candidature est présentée par une fédération de district (ou de région) ou d'arrondissement.

Le Bureau est composé de :

4

Vice-présidents

04

1

Secrétaire Général

01

2

Secrétaires Généraux adjoints

02

1

Trésorier général et deux trésoriers adjoints    

03

1

Contrôleur et 1 contrôleur adjoint

02

 

Le Rédacteur en Chef des publications du Parti

01

 

1 Secrétaire archiviste

01

 

5 Secrétaires nationaux

05

 

 

20

Les membres du Bureau sont élus par le Congrès. Ils sont désignés pour deux ans et sont rééligibles.

A titre exceptionnel, le Bureau National sera restreint à la constitution du parti. Il sera complété par le président fondateur avant le prochain congrès.

Article 18: Le Président du Parti préside tous les organismes du parti. En cas d'empêchement, il est remplacé par le 1er vice-président qui devient Président intérimaire du parti jusqu'à la réunion du Congrès ordinaire.

En cas d'empêchement du 1er Vice-président, le premier des Vice-présidents présents devient Président intérimaire.

 

Article 19 : Le Bureau National se réunit de droit une fois au moins par mois, et sur convocation du Président du parti chaque fois qu'il est nécessaire.

Seul le Bureau National a qualité pour donner les communiqués à la presse.

 

Article 20 : Le Bureau National, au cours de sa première réunion suivant le Congrès, désigne les six Comités Nationaux du parti, dont les membres sont nommés pour deux ans :

Comité National de l’Economie et des Finances

--   Comité National de Discipline

--    Comité National de la Communication

- Comité National des Affaires Sociales,

-- Comité National des Affaires politiques et électorales

-      Comité National  de Sécurité.

 

Article 21 : En cas d'infraction grave et répétée d'une fédération ou d'une section à la discipline et aux instructions du parti, le Conseil National peut décider, à la majorité des deux tiers des mandats, de suspendre ladite fédération, ou section, jusqu'à décision du Congrès et nommer, pendant la période intérimaire, une administration provisoire de la fédération ou de la section, dans les trois mois qui précèdent la date d'une élection. Ces prérogatives sont exercées dans les mêmes conditions par le Bureau National.

 Article 11: Dans l'intervalle des congrès, le Parti est représenté par le Conseil National, qui se réunit au moins deux (2) fois par an, sur convocation de son président, ou dans le délai d'un mois si le tiers des membres le demande.

 

Article 12: Le Conseil National a pour mission de délibérer sur toutes les questions relatives à l'intérêt du Parti, et d'assurer toutes mesures utiles à cet effet.

Il règle notamment, dans les conditions prévues dans les statuts, les questions relatives à l'organisation, à l'information, à la formation des militants, à la discipline et à l'administration du Parti.

 

Article 13: Le Conseil National se compose :

1- Des membres du Bureau National

2- Des parlementaires du Parti

3- Des présidents, secrétaires et Trésoriers des fédérations de district (ou de région) et d'arrondissement, ou de leurs suppléants.

En effet, chaque fédération de district (ou de région) et d'arrondissement élira, dans son Assemblée générale qui précède la réunion du Congrès ordinaire, trois (3) suppléants qui remplaceront, dans leur ordre d'élection, le président, le Secrétaire et le Trésorier, en cas d'empêchement de ceux-ci.

 

Article 14: Les votes au Conseil National ont lieu selon l'une des procédures de l'article 9.

Les élus ne peuvent entrer dans le calcul de la représentation de leur fédération que pour un seul de leurs mandats.

 

Article 15 : L'ordre du jour des sessions du Conseil National est établi par le Bureau National. Au moins 14 jours à l'avance, il est envoyé aux membres du Conseil National.

Article 22 : L'unité de candidature est la règle du Parti.

 

Article 23 : Pour les élections législatives, le Bureau National accorde les investitures du Parti.

 

Article 24 : Les candidats aux élections législatives sont proposés par les Fédérations de District (ou de région) et d'Arrondissement.

 

Article 25 : Le Bureau National peut exclure immédiatement les élus, orateurs et conférenciers qui combattraient un candidat ayant obtenu l'investiture du Parti

 

 

Article 26 : En cas de crise ministérielle, le Conseil National se réunit pour prendre les décisions appropriées.

DAF au micro de LVD 14/02/2016

Afhayeenka daladda Mucaaradka Jabuuti oo ka hadlay Musharaxa Mucaaradka

Djibouti

DAF sur l'accord-cadre

DAF à Bruxelles

Le projet politique

02/05/15 : DAF au micro de Nabad-Nantes

Janvier 2011 : Message de DAF aux Djiboutiens

Afhayeenka dallada Mucaaradka ah ee USN Daahir Axmed Faarax Oo Ka Hadlay Xadhiga Dr